Dans les coulisses de l'Opera House

Avec sa forme en voilier, ou en coquillage selon les avis, l’Opera de Sydney est l’une des bâtisses les plus emblématiques d’Australie.

Situé entre un parc boisé et le Harbour Bridge, le célèbre pont doté d’une seule arche, cet édifice est l’attraction touristique majeure de la ville de Sydney. Il attire chaque année des millions de visiteurs du monde entier.
Lire la suiteRéduire


L’Opera de Sydney : une aventure architecturale hors-norme

Le projet de l’Opéra de Sydney a été évoqué pour la première fois en 1940. Le gouvernement de l’État de la Nouvelle-Galles-du-Sud manifeste, à cette époque, le désir de construire un lieu capable d’accueillir des productions musicales et théâtrales de grande envergure.

Un appel à soumission est alors lancé afin de permettre aux architectes de proposer des projets dans ce sens. La principale contrainte, et la seule d’ailleurs, est que l’édifice comporte deux salles de spectacle et qu’il soit sur le site de Bennelong. Le projet connaît un tel engouement que le gouvernement enregistre 233 propositions provenant des quatre coins du monde. Il a ensuite fallu 15 ans d’études pour que celle de Jørn Utzon, un architecte danois, soit finalement retenue. Son projet fortement empreint d’exotisme et des codes de l’architecture maya, fruits de ses nombreux voyages à l’étranger, séduit le jury chargé de la sélection du gagnant.

La construction de l’opéra démarre finalement en 1955. La construction de sa toiture est l’une des étapes les plus délicates. Celle-ci comprend en effet plus d’un million de tuiles en granit blanc, une couleur choisie pour créer un contraste avec la couleur bleue de l’océan. Sa mise en place a été faite suivant une technique très controversée et a nécessité plus de 350 000 heures de travail. Finalement, Utzon ne conduit pas le projet jusqu’au bout. Suite à de nombreux malentendus avec le nouveau gouvernement, dirigé à l’époque par Davis Hugues, il se retire en effet au bout de quelques années. L’intérieur de l’édifice final n’est donc pas celui proposé dans le projet de départ.

Autres changements majeurs : le budget et le délai d’exécution. Alors que le coût prévu pour la construction de cet édifice était de 7 millions de dollars australiens pour une durée de trois ans, il faudra finalement plus de 102 millions de dollars et plus de dix ans de travaux pour l’achever. Bienheureusement, cet écart a été couvert par une loterie publique organisée dans le pays.

L’opéra est officiellement inauguré le 20 octobre 1973 par la reine Élisabeth II et la Neuvième Symphonie de Bethoven. Il a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007, au même titre que des monuments emblématiques tels que le Taj Mahal ou encore la Grande Muraille de Chine.

Un site dynamique

L’opéra de Sydney est l’un des opéras les plus dynamiques au monde. Chaque année, il accueille environ 2000 événements qui réunissent plus de 200 000 spectateurs. Les manifestations qui y sont régulièrement organisées enregistrent plus de 2 millions de visiteurs chaque année. Il a accueilli de nombreuses personnalités, telles que :

  • Le Pape Jean-Paul II : il y a donné un discours au cours de son passage en Australie en 1987 ;
  • Nelson Mandela : en octobre 1990, le père de la lutte contre l’Apartheid y a prononcé un discours afin de remercier l’Australie pour son soutien ;
  • Oprah Winfrey : la richissime animatrice américaine y a tourné une émission en décembre 2010.

Aujourd’hui, ce bâtiment est considéré comme l’un des plus extraordinaires du XXe siècle. Il comprend principalement 5 grandes salles :

  • la plus grande salle de concert a une capacité de 2679 sièges. Elle abrite le plus grand orgue mécanique du monde qui compte plus de 10 000 tuyaux ;
  • l’opéra qui a une capacité totale de 1547 sièges ;
  • une grande salle de théâtre de 544 sièges ;
  • une plus petite de 398 sièges ;
  • un studio de théâtre de 364 sièges.

Tout autour, on retrouve également de nombreux restaurants et magasins luxueux.

Quand et comment se rendre à l'Opera House ?

Horaires d’ouverture

Une visite opera Sydney est possible chaque jour de 9 heures à 17 heures. Elle dure en moyenne une heure et il y a une nouvelle vague toutes les 15 ou 30 minutes. Mais elle est proposée uniquement en anglais. Toutefois, si vous ne maîtrisez pas la langue de Shakespeare, aucune inquiétude. Trois visites guidées en français sont également proposées par semaine : les lundis, mercredis et vendredis à 11 h 30. Pour être sûr d’avoir une place, il est fortement recommandé de réserver. Pour ce qui concerne le prix, il vous faudra débourser 40 dollars australiens, l’équivalent de 25 €. Plusieurs autres forfaits incluant des repas sont également proposés.

L’opera house propose aussi des cours de yoga et de réveil musculaire sur ses marches 4 fois par semaine, à partir de 7 heures du matin.

Visiter l’Opéra de Sydney sous un autre angle

En plus d’une visite classique, vous pouvez vous tourner vers les deux options suivantes pour admirer cet édifice sous un angle spécial :

  • un tour en bateau à travers la baie : en plus de vous faire découvrir l’opéra sous plusieurs points de vue, ce tour vous permettra peut-être d’admirer des baleines si vous avez la chance qu’elles viennent en surface ;
  • un survol en hélicoptère : le survol en hélicoptère de la baie de Sydney est une expérience totalement unique qui vous offrira une vue imprenable sur l’opéra et ses alentours. Le survol dure 20 minutes et vous permettra aussi d’admirer le Manly Cove, un autre monument emblématique de la ville.

N’oubliez surtout pas de vous munir de votre appareil photo au cours de ses différentes activités. Parlant justement de photo, voici quelques endroits-clés où vous pourrez vous positionner pour obtenir des clichés uniques :

  • le jardin botanique : situé à une centaine de mètres de l’opéra, c’est un spot idéal pour prendre des photos exceptionnelles. Les couchers de soleil sont absolument magnifiques depuis cette position. Mais pour être sûr d’avoir une place, venez tôt car l’endroit connaît une affluence particulière à cette heure de la journée ;
  • le Harbor Bridge : ce pont donne accès à l’autre côté de la baie et se traverse normalement en bus ou en tram. Mais empruntez-le au moins une fois à pied pour faire une pause et prendre quelques photos de l’opéra ou vous faire prendre en photo avec l’opéra en arrière-plan ;
  • Jeffreys St : c’est l’emplacement idéal pour prendre des photos de l’édifice illuminé le soir.

Liste des voyages incluant ou proposant cette activité :

* prix par personne à partir de et sur une base 2 personnes
t

150

créateurs de voyages

r

22311

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

147252

voyageurs nous ont fait confiance

Haut