Population de l'Australie

L'Australie compte plus de 24 millions d'habitants sur une superficie aussi grande que les Etats-Unis, dont 600 000 aborigènes. Plus de 60% des australiens sont regroupés dans les cinq principales métropoles qui sont Sydney, Brisbane, Melbourne, Perth et Adélaïde. L'Australie applique une politique d'immigration qualitative, en fonction des demandes spécifiques de main-d’œuvre.

La population australienne

Découvrez nos suggestions d’itinéraires en Australie :

* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes

Actuellement, l'Australie compte 24,1 millions d'habitants. Il s'agit du pays d'Océanie le plus peuplé et occupant la 53ème position au niveau mondial. Sa population est essentiellement urbaine et la croissance se monte à 1,4% par an.

En Australie, l'espérance de vie pour les hommes est en moyenne de 78,5 ans et de 83,5 ans pour les femmes. La moyenne d'âge des hommes est d'environ 36 ans et de 37,7 ans pour les femmes. Le taux de natalité est de 12,26 par 1000 habitants et de 6,3 décès. Le taux d'alphabétisation se monte à 99%.

En Australie, le taux d'immigration est 3,91 pour 1000 habitants. Les principales origines recensées sont l'Inde (18,6%), la Chine (12,9%) et la Nouvelle-Zélande (8,4%), suivis par l'Angleterre (7,5%) et les Philippines (4%).

Les ethnies en Australie

Suite à la Seconde Guerre mondiale, l'Australie a connu une période d'immigration européenne très importante. En conséquence, sa population a plus que doublé. Depuis les années 70, l'immigration provenant du Moyen-Orient et de l'Asie a également augmenté de façon importante. Aujourd'hui, plus de 85% de la population australienne a des ancêtres européens.

Le recensement du début des années 2000 indique que plus de 366 000 résidents sont Aborigènes. Pour 26 000, ils seraient indigènes du Détroit de Torres et 17 000 sont à la fois Aborigènes et Indigènes du Détroit de Torres. Le terme Aborigène désigne les tous premiers humains ayant peuplé l'Australie continentale. Ils proviendraient pour la majorité de l'archipel indonésien.

Organisés sous forme clanique, les peuples aborigènes ont développé une culture cérémoniale et festive très importante. Ils s'expriment par des rituels (utilisation du didgeridoo), par des peintures rupestres ou en créant des œuvres éphémères. Une place fondamentale est aussi accordée à la danse ainsi que la musique.

Histoire de la population australienne

On estime que la première période de migrations aurait eu lieu il y a 40 000 à 45 000 ans, mais probablement avant. Les tous premiers habitants australiens étaient des peuples de chasseurs-cueilleurs. Ils avaient une vie sociale et spirituelle très importante et complexe. Le développement de l'agriculture étant difficile en raison des conditions arides et l'absence de gros gibiers rendait les conditions de vie particulièrement complexes pour certaines tribus.

Les côtes australiennes furent aperçues par des marins portugais au début du XVIIème siècle puis par des navigateurs hollandais. En 1770, le capitaine James Cook revendiqua le territoire en faveur de la Grande-Bretagne. On estime que la population indigène se montait à ce moment-là à un demi-million de personnes réparties en 500 tribus.

Les populations australiennes sont composées de nombreuses tribus aborigènes ainsi que de populations immigrées depuis tous les horizons. Aujourd'hui, on recense près de 600 000 aborigènes dans tout le pays qui tentent de faire perdurer leurs traditions et leur culture. Beaucoup d'entre eux vivent cependant dans les villes, issus de descendances mixtes.

Haut